• Les Filles au Chocolat - Coeur Guimauve

    Les Filles au Chocolat - Coeur Guimauve

    Skye est la plus jeune des jumelles de Charlotte Tanberry. Elle est néanmoins différente de sa soeur Summer et se dévalorise par rapport à cette dernière, à qui tout réussit. La découverte de la malle d'une ancêtre va attiser sa curiosité jusqu'à exacerber sa personnalité et sa sensibilité, alors que les frontières entre songes, souhaits et réalité deviennent floues.

    La série Les Filles au Chocolat de Cathy Cassidy se poursuit par ce second tome avec la romantique Skye, âgée de 14 ans et l'une des cadettes jumelles nées du premier mariage de Charlotte Tanberry. L'adolescente adore l'Histoire en cours à l'école, lit divers ouvrages sur le sujet et envisage même son avenir professionnel dans ce domaine. Sa personnalité candide et rêveuse lui fait d'ailleurs préférer la mode vestimentaire des années 1920 dont elle acquiert régulièrement pour sa propre garde-robe des vêtements typiques - dont son chapeau-cloche et ses larges jupons - dans des friperies en ville ou sur les brocantes, au grand dam de sa meilleure amie Millie et de sa soeur Summer. En effet, la rentrée scolaire au collège s'est accompagnée pour la plupart des camarades de classe de Skye d'une toute nouvelle tendance à s'intéresser et à vouloir plaire aux représentants du sexe opposé ; loin de se sentir concernée par cet aspect de la puberté, la jeune fille regarde avec perplexité ses amis se maquiller, changer brusquement de style vestimentaire, développer des raisonnements comme des gestes maladroits qui ne leur ressemblent pas... Alors que le quotidien évolue encore depuis l'arrivée de Paddy et de Cherry Costello à Tanglewood House, Skye perçoit davantage la popularité et le talent de Summer par l'attrait que portent soudain Millie à celle-ci, en parallèle de sa propre banalité et de son infériorité qu'elle trahit en acquiesçant à tout ce que sa soeur exprime pour elles deux sans lui demander son avis.

    La façon d'écrire de Cathy Cassidy reste la même que celle du premier tome : le personnage principal s'exprime à la première personne et livre ses pensées au fil de l'intrigue, sans parti pris ni jugement ressenti de la part de l'auteure. Il s'agit cette fois pour la plus jeune des jumelles Tanberry d'affirmer, non pas sa personnalité imaginative et ses goûts vintage qu'elle ne changerait pour rien au monde, mais sa propre importance au sein de la famille et parmi ses camarades de classe, d'autant qu'elle s'est toujours placée dans l'ombre de sa jumelle depuis leur petite enfance. Alors que son amie Millie la délaisse en feignant l'indifférence et que Tommy Anderson lui confie son attirance pour Summer, Skye récupère les affaires d'une ancêtre de la famille, Clara Travers qui se serait suicidée étant jeune et en les portant, fait des rêves mélancoliques qui semblent être des souvenirs du premier amour de cette dernière ; la curiosité se mue en obsession, puis en désir d'échapper à la réalité et à son sentiment d'insécurité.

    Une forte fièvre due à une grippe ira jusqu'à lui faire voir le jeune gitan de ses songes dont elle pense s'être éprise parmi ses amis invités lors de la fête d'anniversaire organisée pour Summer et elle. Les anciennes lettres retrouvées de Clara Travers et une discussion avec Mrs Lee, la postière de Kitnor aux origines gitanes, vont établir le fait que la jeune fille ne s'était pas suicidée, mais avait fui avec son amoureux pour concevoir la branche familiale Cooper dont descend Mrs Lee et qui fait d'elle une cousine éloignée des Tanberry. Rétablie de sa maladie, Skye se réconcilie finalement avec Millie et met les choses au point avec Summer. Les rêves n'accompagnent plus le port des affaires de son ancêtre, mais l'adolescente sait désormais tenir une place certaine et pour elle-même dans le coeur de ses proches.

     Avis personnel : En fait, ce sera dans quelques années, puisque ce roman s'adresse aux adolescents et je suis encore un peu jeune... mais ma mère qui l'a évalué me laissera sans problème y accéder. La famille Tanberry engage sa recomposition et les cinq jeunes filles y réagissent à leurs manières avec plus ou moins de facilité, d'autant que les aléas de la puberté s'en mêlent en ce qui concerne les jumelles. Une petite touche de paranormal exacerbe la sensibilité de Skye pour finalement disparaître comme un songe léger ou une mélancolie éphémère, et la retourner à la réalité et au cours inexorable des choses qui se poursuit sans répit, évoluant malgré tout au fil des espoirs, des désillusions et des rencontres.

    Les Filles au Chocolat - Coeur Mandarine >>


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :